dimanche 26 septembre 2021

38e Marché de la Poésie de Paris - Place Saint-Sulpice - octobre 2021



Les éditions aérolithe seront présentes le samedi 23 octobre (11h30-19h00) sur le stand collectif n°517/521 des éditeurs des Hauts-de-France.

En lectures-dédicaces sur le stand en présence de l'éditeur :

> 14h30 : Heptanes FRAXION (confirmée).
> 15h30 : Pierre TILMAN (confirmée). Attention, nouvel horaire peut-être à 16h30.

On vous y attend !

dimanche 12 septembre 2021

Une chronique de Stéphane Bataillon consacrée à Anthologie immédiate de Pierre Tilman

La-Croix-L'Hebdo

à retrouver dans le journal La Croix L'Hebdo du 11 septembre 2021 et sur son blog.

Un extrait de celle-ci :

« Cette Anthologie immédiate rassemble en un court recueil sous couverture rouge incandescente plus de 70 poèmes, souvent très brefs, écrits sur près de cinquante ans. Souvent drôles ou corrosifs, ils jouent avec les mots, les corps, la pulsation des vies. Un petit livre d’une brûlante actualité. (...) »

>> Lire la suite de l'article sur le blog de Stéphane Bataillon et Loup Besmond de Senneville.


> Commander le livre de Pierre Tilman : 12 € (+2,5 de FP)
aerolitheeditions@gmail.com

mardi 24 août 2021

Claude Vercey plébiscite à la Une de Décharge « Anthologie immédiate » de Pierre Tilman parue en juin aux éditions aérolithe


Claude Vercey à Bazoches (2013)
© Photo Claude Labarre
Lire Pierre Tilman :

« François-Xavier Farine a raison : on ne situe pas à son rang, parmi celles des poètes importants d'aujourd'hui, l'œuvre de Pierre Tilman.
L'ouvrage récemment publié aux jeunes éditions aérolithe sous le titre Anthologie immédiate suffira-t-il à réparer cette injustice ? L'I.D n° 949 du site de la revue Décharge se penche sur ce nouvel opus. » par Claude Vercey, le 14 août 2021.

>> Lire la suite de l'article...

samedi 17 juillet 2021

Le poète Bernard Bretonnière nous adresse une longue note en partage suite à la lecture d'« Anthologie immédiate » de Pierre Tilman

Bernard-Bretonnière
© Photo Caky Bretonnière

« En 1968, l'année de mes dix-huit ans, je lus La Flûte de Marcus de Pierre Tilman. J'avais découpé, dans Le magazine littéraire, je crois, un entrefilet sur le premier recueil d'un « jeune poète », car je me demandais bien, moi qui gribouillais des tentatives de poèmes depuis trois ou quatre ans, ce que pouvait écrire un jeune poète en 1968 (...)

J'étais allé dans une librairie qui, bien sûr, n'avait pas le livre en rayon et j'avais dû le commander. Le choc (la catharsis) fut considérable. Jamais encore je n'avais lu un poète aussi contemporain - en l'occurrence âgé de six années de plus que moi. Un grand frère me parlait, et me parlait clair, avec mes mots, les mots de mon époque et de mon âge, avec mes émotions, mes sentiments, mes sensations, mes dégoûts, mes angoisses, mes révoltes et mes désespoirs. Jamais je n'avais imaginé cela possible. (...)

Je lus ensuite tous les livres de Pierre Tilman. (...)

Avec Daniel Biga, François de Cornière et Roger Lahu, Pierre Tilman est le seul poète français (que je connaisse) capable d'écrire des poèmes avec la même simplicité miraculeuse que Richard Brautigan, Raymond Carver et Charles Bukowski. Pierre Tilman parle avec admiration et fraternité bien sûr, des « mauvais poèmes » de ces trois Américains-là.

Les premiers poèmes de Pierre Tilman avaient le goût du tragique, chantaient la rébellion et criaient le désespoir. C'est pourquoi, adolescent, je les avais tant aimés - je m'y reconnaissais. Mais, très vite, la poésie de Pierre Tilman s'apaisa, se simplifia, prit ses distances avec les émotions douloureuses et, changeant de cap, s'engagea sur le terrain de l'humour, de l'ironie et de la légèreté. Ainsi, Pierre Tilman semble-t-il désormais écrire sans frein ce qui lui passe par la tête, avec amusement, le plus simplement et le plus spontanément du monde, sans la moindre volonté de sophistication ni même de sérieux. Ce naturel un rien désinvolte déplaît à certains de mes amis qui y voient un manque d'exigence, de travail, voire de gravité. Quant à moi, j'accepte ces poèmes tels qu'ils sont, ainsi donnés ; ils me séduisent et m'amusent. Et comme ils témoignent d'une absence de prétention et d'ego chez ce poète quand on rencontre si souvent le contraire chez les autres ! Pierre Tilman, quand on l'interroge, dit voir comme des « ennemis le bien-écrit, le bien-fait et le bien-pensé ». Il estime, avec satisfaction, qu'il a gagné en « décontraction » et en humour :
« Je laisse aller [...] je suis déjà assez désespéré comme ça  sans en rajouter [...] je privilégie le vécu contre le poétique, contre le style, contre le formalisme, contre la culture qui ne sont que des canalisations de plomberie [...] je cherche à être le plus simple et le plus économique possible. »*.

* Interview parue dans la revue Jungle n°18, pages 87-91, 1997.

(...)

De Pierre Tilman (de son évolution), tout s'éclaire avec la parution de son Anthologie immédiate, en juin 2021 chez aérolithe éditions (il a alors 77 ans). Mais le poète n'étant pas assez nombriliste pour dater ses poèmes, il est impossible de réaliser une juste chronologie de son évolution. Fondamental pourtant m'apparaît le poème (pages 12-13) de l'anthologie : « C'est trop facile d'écrire des poèmes tristes » : Un jour / J'avais vingt ans et quelques / j'ai décidé / ça suffit comme ça / ça suffit la plainte / j'ai décidé que je n'écrirais jamais plus de poèmes tristes... Promesse tenue ; Pierre Tilman avait 31 ans lorsque parut Hôpital Silence (1975), deuxième recueil, encore « triste » (* mais batailleur) - mais on sait que, souvent, les poèmes sont publiés assez longtemps après avoir été écrits. Revenant sur son parcours, il écrit de ses années soixante : « Ma poésie est faite d'ennui et de tristesse mais aussi de révolte, d'envie d'amour et de fraternité. » Et il a quarante ans lorsque paraît Le bonheur est une décision (1985) , titre-manifeste de la plus belle cohérence et à quoi il s'est rigoureusement tenu. »

Bernard Bretonnière, le 12 juin 2021.

jeudi 1 juillet 2021

Les premières réactions à propos de notre 3e publication...


Anthologie immédiate
de Pierre Tilman :

« Bien sûr, avec Tilman il y avait peu de risques d'être déçu. Bravo, encore un très très bon opus, lu d'une traite. J'adore ce poète.
La maquette est simple mais claire et nette. Je regrette toujours un peu quand il n'y a pas d'illustrations (c'est pour ça que j'aime bien la collection de Patrice Maltaverne), mais franchement j'apprécie ton travail éditorial. Et la couverture rouge (ou même noire pour le précédent d'Heptanes Fraxion) est très bien aussi.

Merci, et bonne suite à l'aérolithe. »

Julien Boutreux, le 22 juin 2021.


« Bon anniversaire, l'ami ! Je lis ton Tilman un peu tous les jours, suis heureux que ce livre existe ! »

Frédérick Houdaer, 26 juin 2021.


« Le Tilman est excellent. Tu peux être fier d'avoir édité ça. Oui. »

François de Cornière, le 1er juillet 2021.

mardi 11 mai 2021

Publication n°3


pierre-tilman-anthologie-immediate
Anthologie immédiate
de Pierre Tilman

En juin 2021, les éditions aérolithe publient leur 3livre qui sera un recueil plus conséquent de Pierre Tilman.

Né en 1944 à Salernes dans le Var, Pierre Tilman est apparu en poésie à la fin des années 60. Il a fait partie de la belle aventure du
« Nouveau Réalisme ».
II a fondé la revue Chorus (1968-1974), avec Jean Pierre Le Boul'ch, Daniel Biga et Franck Venaille. Poète toujours aussi percutant, il publie depuis plus de 50 ans.

Plaquette en quadrichromie.
Pelliculage mat.
52 pages au format A5 (12,2 x 18,4 cm).

Tirage unique à 400 exemplaires.

Prix : 14,50 € (12+2,50 de frais de port).

Parution : 9 Juin 2021. 

Il est possible de réserver votre exemplaire dès aujourd'hui.

Pour toute(s) commande(s) et renseignement(s) sur les microéditions :
aerolitheeditions@gmail.com

jeudi 17 décembre 2020

Salvatore Sanfilippo envoie son avis sur nos deux publications


« Pas mal cette façon à la Perec, François-Xavier Farine, de parler de Rimbaud comme si tu l'avais connu. Pas mal ces petites anecdotes du quotidien, bref une façon originale d'évoquer sa vie.

Quant à Heptanes Fraxion, c'est un univers particulier que j'aime bien, une voix à part dans la poésie d'aujourd'hui. »

poesie-sous-le-sapin
Salvatore Sanfilippo est un poète d'humour rafraîchissant et cela nous fait plaisir qu'il soit sensible, comme d'autres, à nos deux premières publications !


Sous le Sapin
le Farine + le Fraxion, c'est encore possible :
4+6 (+2,5 € en lettre suiv.) : 12,5 €.